Après une diminution en 2013 et 2014 suite à la fermeture des usines Söderberg,  le taux d'émission de fluorures totaux a à nouveau diminué en 2016, à 0,63 kg/t d'aluminium dû entre autres à un retour de la stabilité des procédés notamment suite au démarage et transfert de technologie à Kitimat.

L'atteinte de ce niveau d'émission est attribuable à la modernisation et à l'optimisation des procédés qui demeurent en opération. 

La vigilance sur le suivi du procédé et l'optimisation des procédures d'opération sont les principaux facteurs qui influencent les émissions.

 

 

Chargement de l'indicateur en cours...
Supprimer