Supprimer
Chargement de l'indicateur en cours...

Une intensité de GES figurant parmi les plus basses au monde

En 2015, les performances des alumineries au Canada en terme de production de GES ont atteint un niveau d'intensité de 2,11 tonnes CO2 équivalent par tonne d'aluminium produite (t COe / t Al). Ce résultat démontre pour l'industrie, une réduction d'émission de GES depuis 2013 qui provient essentiellement de la fermeture des sites opérant avec une technologie Söderberg.

L'atteinte d'une intensité de GES figurant parmi les plus basses au monde est due à l'approvisionnement en énergie hydroélectrique, au contrôle des procédés ainsi qu'à l'utilisation de technologies exclusivement pré-cuites, à l'exception de l'usine de Kitimat en Colombie-Britannique qui est, en 2015, en cours de transfert de technologie.

L'atteinte et le maintien d'une intensité de production de GES entre 2 et 2,5 tonnes CO2 par tonne d'aluminium produite constituent un défi journalier. Ce taux d'intensité d'émission de GES est sensible à plusieurs paramètres externes et internes affectant la stabilité des procédés. 

La performance réalisée à ce jour par l'industrie canadienne de production d'aluminium primaire reflète la baisse graduelle des émissions de GES depuis plus de deux décennies, qui concrétise les projets volontaires de réduction d’émissions et qui s'inscrit, depuis 2013, dans un contexte réglementaire lié au Système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre du Québec (SPEDE).

Les émissions de GES reliées à la consommation d'électricité fluctuent essentiellement en raison des variations de l'intensité de production de GES dans l'électricité vendue par Hydro-Québec* qui se situe à environ 0,015 t COe / t Al. 

 

*À titre de référence, l'intensité d'émission des GES pour l'énergie provenant d'Hydro-Québec en 2008 s'élevait à 6,990 g COe / kWh, et à 13,635 g COe / kWh en 2010, alors qu'en 2015 cette valeur était à 0,979 g COe / kWh. On observe ainsi des variations d'années en années qui sont expliquées par le mix énergétique d'Hydro-Québec. Pour plus d'information, veuillez visiter: http://www.hydroquebec.com/developpement-durable/pdf/approvisionnements-energetiques-emissions-atmospheriques-2015.pdf