Des efforts continus pour réduire la consommation d'eau

L'eau consommée dans les alumineries est utilisée pour la consommation humaine, les besoins sanitaires du personnel et les besoins de procédé : le refroidissement des anodes, du métal chaud et de certains gaz et équipements. 

On remarque que pour les années antérieures à 2013, la consommation totale d'eau prélevée était rapportée sans inclure de détails sur les sources de provenance. À la suite de l'analyse de pertinence effectuée en 2014, il a été constaté que de l'information supplémentaire sur le sujet était souhaitée. Un niveau de détail plus fin a donc été apporté depuis 2013, en indiquant les sources de l'eau utilisée par les alumineries. 

Les alumineries s'approvisionnent en eau à partir de trois types de sources: 87 de l'eau utilisée est issue des eaux de surface (incluant l'eau de pluie), 10 % provient des réseaux publics de distribution d'eau potable et 3 % de sources souterraines.

Pour l'année 2016, on observe une diminution de 27 % de l'eau consommée en valeur absolue et une diminution de 35 % en intensité. Les réductions en 2014 et 2015 s'expliquent en partie par l'arrêt de systèmes d'épuration humide pour les gaz qui tendent à disparaître avec la fermeture et la modernisation des sites les plus âgés. L'optimisation de l'utilisation de l'eau, notamment par la réutilisation des eaux de procédé sur certains sites est aussi une des sources de réduction de la consommation.

Chargement de l'indicateur en cours...
Supprimer